icedearth-1ICED EARTH "Dystopia" (2011)
Style : Heavy Metal / Power Metal caméléon
Nationalité : U.S.A.

Caen, novembre 2011 : "Oh, merci chérie ! Le dernier ICED EARTH, putain ils ont bien fait leur boulot pour une fois les conseillers FNAC ! On le met ? On le met dis ? Hein ? Hein ? (ma belle hoche doucement la tête, l'air résigné, et le disque intègre le lecteur CD de la voiture. Volume normal : 285 dB) Bon, ça commence bien tout ça ! Mais... c'est Matthew ça ? Tu vois, comme quoi on peut faire confiance à personne, il est toujours dans le groupe ce brave Matt ! Qui est-ce qui a bien pu me raconter que... attends... c'est "Ripper" maintenant qui braille derrière ?!? (la voiture freine brutalement sur l'autoroute) Passe moi le liv... PASSE MOI CE PUTAIN DE LIVRET JE TE DIS, RIEN A FOUTRE DU CAMION ! Alors... Stu ? C'est qui ce con ?". Cette attachante et mignonne petite scénette de ménage pas du tout exagérée vous en dira long sur le nouveau vocaliste des terres gelées. Surprenant mélange des deux plus notables chanteurs du groupe, à savoir Matthew Barlow (nom de code : grosses couilles) et Tim "Ripper" Owens (nom de code : couilles dans un étau), Stuart Block (nom de code : Laurent Gerra) est la grosse attraction de ce nouvel album. J'ai JAMAIS entendu un mec avec un panel de style et de voix aussi large, à tel point que je me demande encore qu'elle est sa vraie voix au naturel. Stu arrive non seulement à imiter grosses couilles et sa voix profonde qui fleure bon le Jack Daniel's ainsi que couilles dans un étau et ses hurlements Heavy Metal stridents, mais aussi à parsemer "Dystopia" de multiples autres effets vocaux, rendant l'opus particulièrement bandant. Je vous le dit tout de suite, je rencontre ce type dans la rue, ni une ni deux je lui fais des enfants. Surtout que pour le coup j'ai acheté un album d'INTO ETERNITY, un groupe de Metalcore / Death mélo dont Laurent Gerra est aussi le frontman, et ce petit prétentieux sait aussi manier le chant Death et Black avec une facilité déconcertante. Alors, "Dystopia" dans tout ça (merci ceux qui suivent) ? Bah c'est du ICED EARTH basique. De belles mélodies, du Heavy Metal classique avec des riffs Thrash syncopés made in Schaffer, Des powers ballads prenantes et des speederies bien carrées, on est ici en terrain connu. Rien de nouveau, c'est globalement moins travaillé qu'un "Something Wicked This Way Comes" ou même qu'un "Horror Show", on continue de copier son répertoire passé avec plus ou moins de succès (le disque s'essoufle un peu sur la deuxième partie). De toute façon, c'est pas bien grave. Avec un hurleur de ce niveau, ça passe comme une lettre à la poste !

LINE UP :

Stu Block : Chant
Jon Schaffer : Guitare
Brent Smedley : Batterie
Troy Seele : Guitare
Freddie Vidales : Basse

TRACKLISTING :

1. Dystopia
2. Anthem
3. Boiling Point
4. Anguish Of Youth
5. V
6. Dark City
7. Equilibrium
8. Days Of Rage
9. End Of Innocence
10. Tragedy And Triumph