acdc-2AC/DC "Let There Be Rock" (1977)
Style : Hard Rock adulte
Nationalité : Australie

J'ai déjà évoqué avec vous ma difficulté - toute relative - à vous décrire le style si évident et connu d'AC/DC. Après tout, vous êtes pas non plus ici par hasard, et à moins que vous ne soyez le gars, sûrement très sympathique, qui a tapé "ou sont les pute a alencon" (question cruciale s'il en est) dans son moteur de recherche pour finalement débouler sur ce blog, vous connaissez à l'évidence par coeur les titres du groupe australien. Du coup, je parle dans le zef, et encore aujourd'hui avec ce "Let There Be Rock", parce qu'avec tout le bien que l'on peut penser d'AC/DC, niveau évolution musicale c'est pas ULVER non plus. Rien de fracassant donc mais des changements tout de même depuis "High Voltage", sorti un an avant. Oui, j'ai pas "Dirty Deeds Done Dirt Cheap" parce que... euh en fait je l'avais et... je l'avais mis dans ma poche et ma mère a lavé mon jean."Let There Be Rock" donc. C'est l'album des superlatifs. Le son est plus crade, plus fort, plus mature, on sent bien que la rigolade est finie. Les guitares des frangins Young sont plus électriques, plus méchantes, plus saturées. L'écolier Angus se lâche avec de fantastiques soli plus exposés, plus longs également. Comme si ça ne suffisait pas, l'album est aussi très dense : les morceaux s'allongent, s'étoffent et la section rythmique Evans/Rudd n'est pas en reste en faisant trembler la scène, balançant un terrible grondement qui décolle la plèvre. Tout ceci bien sûr accompagné par la voix unique de Bon, qui serait tout aussi convaincant en nous chantant le bottin téléphonique. Bref, au jeu de celui qui a la plus grosse, "Let There Be Rock" part gagnant. Comment se fait-il alors que le résultat semble si simple, si direct, comme allant droit à l'essentiel ? C'est juste foutrement Rock n' Roll mon ami ! Alors si je ne sais toujours pas où peuvent bien se cacher les filles de joie de la capitale ornaise, je sais que ce disque est un "must-have" qui propulsera AC/DC haut, très très haut. Finalement, c'était pas une si longue route pour arriver au top !

LINE UP :

Bon Scott : Chant
Angus Young : Guitare
Malcom Young : Guitare
Mark Evans : Basse
Phil Rudd : Batterie

TRACKLISTING :

1. Go Down
2. Dog Eat Dog
3. Let There Be Rock
4. Bad Boy Boogie
5. Problem Child
6. Overdose
7. Hell Ain't A Bad Place To Be
8. Whole Lotta Rosie