vanhalen-1VAN HALEN "A Different Kind Of Truth" (2012)
Style : Hard Rock / Heavy Metal nostalgique
Nationalité : U.S.A.

 Enfin, le voilà ! Quatorze ans après "Van Halen III", le groupe revient avec un nouvel album studio intitulé "A Different Kind Of Truth", qui voit le retour au chant du fantasque David (futal en)Lee(cra) Roth, absent du line-up des productions studios depuis "1984" sorti donc la même année que le nom de celui là même. la formation certifiée multi-platine qui a inspiré la magnifique histoire des 1000 m&m's bruns de "Wayne's World" avait pas vraiment intérêt à foirer ce come-back après les déclarations très prometteuses d'Eddie ("On va casser la baraque, on est meilleurs qu'on n'a jamais été"). Au niveau de la composition, c'est pas avec ce nouveau skeud qu'on va pouvoir juger de l'évolution : quatre titres minimum proviennent de très anciennes ébauches, parfois même antérieures à "Van Halen" sorti en 1978. Niveau retour gagnant avec plein de niaque dedans, on a vu plus investi. Si au niveau de la fraîcheur pêché-le-jour-même, on repassera, on sent dès les premières écoutes que le groupe en veut, et surtout au porte-monnaie des Hardos. Fini la copulation avec le Hard F.M., pas une seule ballade, c'est la six-cordes en mode "pas content" qui est mise à l'honneur ici. Les claviers (si si, y'en a) sont à peine bons pour faire de la figuration, c'est la guitare ultra-saturée comme à son habitude qui porte toute la galette. Véloce, flamboyante et arrache-tympan, elle est omni-présente et révèle un Eddie toujours incroyablement agile de ses doigts. Un talent éclatant qui éclipse un peu la voix de David, plus calme et posée que par le passé. Fini les hurlements suraigus, l'homme au timbre plus grave (se rapprochant parfois de celui de Bruce Dickinson) paraît ici un peu en retrait, se contentant souvent de déclamer les paroles plutôt que de les chanter franchement. Un bémol accentué par l'absence de lignes de chant réellement marquantes et la présence de refrains poussifs, minimisant l'impact de ce nouvel album. Un album qui n'invente rien (sûrement la phrase la plus écrite dans les chroniques de disques du XXIème siècle...) mais qui a au moins le mérite de nous montrer une gloire passée toujours très combative et énergique. Gérard Lenorman peut venir prendre une bonne leçon de come-back réussi, VAN HALEN attend en gare le signal de départ !

LINE UP :

David Lee Roth : Chant
Eddie Van Halen : Guitare
Alex Van Halen : Batterie
Wolfgang Van Halen : Basse

TRACKLISTING :

1. Tattoo
2. She's The Woman
3. You And Your Blues
4. China Town
5. Blood And Fire
6. Bullethead
7. As Is
8. Honeybabysweetiedoll
9. The Trouble With Never
10. Outta Space
11. Stay Frosty
12. Big River
13. Beats Workin